top of page

Comment j'ai guéri des acouphènes

Un beau matin de février 2020, j'ouvre les yeux et soudain je réalise que quelque chose ne va pas. J'ai beau mettre ma tête dans tous les sens, un bruit très aigu siffle dans mes deux oreilles. Je décide de ne pas me lever et d'attendre que le bruit s'apaise, mais plus les minutes passent et plus je panique car le bruit semble ne pas vouloir céder. Je ressens une certaine tension dans les cervicales et le haut du dos. Les semaines qui ont précédé l'apparition des acouphènes ont été particulièrement stressantes, l'apparition des acouphènes me fait dire que le stress et les tensions accumulées dans mon corps y sont pour quelque chose et je décide d'aller voir l'ostéopathe. La consultation ne me fait aucun effet. A ce stade j'ai confiance que ces problèmes d'acouphènes ne sont que transitoires et qu'une fois cette tension générale passée, les symptômes disparaîtront d'eux mêmes. J'étais loin de m'imaginer que des mois plus tard ils seraient toujours présents. Entre temps, et comme beaucoup de personnes qui souffrent d'acouphènes, j'ai réalisé des radios des cervicales puis un IRM qui ne montreront rien, j'ai fait tester mon audition qui était parfaitement normale, et j'ai consulté toutes les spécialités possible de la communauté médicale (ORL, Neurologue, etc.), la réponse est toujours la même: "il va falloir vous habituer Madame, on ne peut rien faire".

Les portes de la médecine moderne se referment et on reste seule, très seule face a un bruit terrible que personne ne peut entendre, face à une détresse qu'il est difficile de comprendre, même pour nos proches. Commence alors un long processus d'acceptation. Après tout, tout le monde le dit, alors soit, j'accepte peu à peu ce bruit affreux. Je me concentre sur le positif et j'essaie malgré tout de garder une vie "normale", non sans difficultés. Je fais répéter à mes enfants que je n'entends plus parler, j'ai du mal à me concentrer sur mon travail, l'endormissement est devenu plus difficile et la fatigue s'accumule au fur et à mesure des semaines qui passent. J'essaie de ne pas baisser les bras et de continuer d'avancer, et j'accepte surtout de vivre avec, et de trouver toutes les stratégies qui apaisent mon quotidien. Après plusieurs mois et une fois le processus d'acceptation derrière moi commence une phase d'action. Je réalise que l'apparition de ces symptômes sont peut être le signal d'alarme de quelque chose qui doit changer. De nature anxieuse, j'ai bien conscience que le stress pourrait avoir joué un rôle prépondérant. A partir de ce moment, je décide alors de m'occuper de moi, et de faire de mon bien être ma première priorité. Je fais des choses qui me plaisent, je prends soin de mon alimentation, j'apprends à dire "non", je ralentis, je passe du temps en extérieur au contact de la nature, j'écoute plus mes besoins, je reprends contact avec mon corps au travers de mouvements doux, des étirements, des respirations, des méditations. Peu à peu je remarque que non seulement je me sens mieux, mais aussi que mes acouphènes diminuent au fur et à mesure des semaines qui passent. Les progrès ne sont pas linéaires, et subissent des variations considérables d'un jour à l'autre sans que je puisse en identifier la cause. Etant Docteur en Pharmacie j'ai un intérêt certain pour la santé et la science, vient alors la phase de compréhension. Je lis tout ce qui passe dans les publications scientifiques au sujet de la physiopathologie des acouphènes, c'est-à- dire comment les acouphènes se manifestent dans notre corps. Je cherche également à comprendre pourquoi les changements que j'ai initié dans mon quotidien ont un impact positif sur mes acouphènes, et je découvre les pouvoirs des techniques corporelles sur notre corps. Commence alors un long travail d'exploration de différentes techniques corporelles afin de les utiliser spécifiquement pour rétablir les déséquilibres physiologiques observés dans les acouphènes. Je compose peu à peu des séries d'exercices ciblés qui me font un bien fou. Mon corps se détend, je me sens de mieux en mieux, je reprends le contrôle de mes acouphènes, et au bout de quelques mois mes acouphènes finissent par disparaître. Je réalise que beaucoup d'exercices appartiennent au champ de la Yogathérapie qui consiste en l'utilisation des outils et techniques du yoga à des fins de santé et de bien-être. Une discipline qui me passionne, et à laquelle je décide de me former pour devenir Yogathérapeute. Une reconversion pour moi. Je partage pendant plusieurs mois des pratiques en ligne pour des affections diverses. Longtemps j'ai souhaité ne plus évoquer le sujet des acouphènes, sans doute à cause de cette peur irrationnelle qu'en parlant d'eux, les symptômes allaient refaire leur apparition. Puis un jour j'ai rencontré quelqu'un qui souffrait d'acouphènes depuis plus de 20 ans. Il m'a fait confiance pour le guider au travers de plusieurs séances. Chaque séance comprennait des exercices spécifiques que j'avais moi-même utilisés, ainsi que des conseils à implementer au quotidien. Au bout de 7 séances, il m'annonce que pour la première fois en 20 ans, ses acouphènes ont complètement disparu pendant plusieurs heures. Les séances commencaient à faire leur effet. Cet événement m'a convaincue qu'il fallait que je partage mes apprentissages avec le maximum de gens qui souffrent d'acouphènes. J'ai alors décidé de me spécialiser dans la prise en charge des acouphènes et du stress au travers de programmes et de consultations en ligne. J'étoffe sans cesse mes compétences avec d'autres formations qui servent ces objectifs, dont l'hypnothérapie. Mon approche utilise des conseils et techniques simples qui permettent à notre corps de rétablir les déséquilibres qui se sont installés avec le temps, et qui sont responsables des acouphènes.


Les acouphènes ne sont ni une maladie (mais un symptôme), ni une fatalité. La science nous montre que notre corps dispose de toutes les ressources nécessaires pour revenir à l'équilibre et guérir, il suffit de lui donner les bons outils et le bon environnement pour opérer les changements nécessaires. Alors pas de panique et place à l'action ! Avec les acouphènes, il est important de pouvoir échanger et être soutenu, alors n'hésitez pas à partager ici votre expérience. Prenez soin de vous.






Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page